Catégorie : Procédures

Comment rester independant tout en beneficiant des avantages des salaries normaux?

Vous êtes un indépendant qui exerce dans le monde de l’immobilier. Vous voulez avoir un statut de salarié comme tous vos amis, mais en même temps vous voulez garder votre liberté et votre propre rythme a votre travail. C’est-à-dire pas d’employeur ni d’horaire de travail fixe. Nous avons trouvé une solution pour vous : le portage salarial. Le portage salarial commence à toucher de plus en plus de secteurs d’activité, dont l’immobilier. À travers cet article, nous allons vous aider à comprendre le principe de fonctionnement du portage salarial immobilier et comment s’y prendre pour se faire porter.

Portage salarial immobilier, vers qui doit-on se tourner ?

Le portage salarial commence à séduire de plus en plus de professionnels indépendants opérant dans le secteur de l’immobilier. Que vous soyez un négociateur, un mandataire ou encore un vendeur de biens immobiliers, vous voulez travailler pour votre propre compte, mais gagner un salaire mensuel avec tous les avantages qui vont avec, le portage salarial immobilier est fait pour vous. Pour en savoir davantage sur ce secteur d’activité alléchant, vous pouvez consulter le page d’homo partagé, via le lien précédent.

Immo Portage est une société de portage salarial qui exerce dans le domaine de l’immobilier. C’est l’une des plus célèbres, surtout dans la région de la Haute-Garonne et ses alentours. Immo Portage propose une relation tripartite simple aux agents immobiliers indépendants. Immo Portage recherche des contrats auprès d’agences immobilières puis délègue la mission aux indépendants qui font partie de leur réseau. Dans ce cas, vous n’avez pas à rendre compte directement à l’agence immobilière, puisque ce n’est pas votre employeur.

Immo Portage possède les frais d’honoraires les plus bas sur le marché, avec seulement 7%. Ils ne prélèvent pas de grosses commissions sur les agents indépendants. Avec Immo Portage, c’est comme si vous payer à moindre prix une agence pour vous trouver des contrats et que cette agence vous devra en plus vous payer un salaire mensuel pour cela. Immo Portage jouera le parfait intermédiaire entre vous et les agences immobilières. Pas de réveil matinal, ni de contrainte à votre travail, mais salaire et avantages à la fin du mois garantis.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Travailler pour son propre compte est quelque chose de vraiment agréable et avantageux. Tout d’abord, vous n’avez de comptes à rendre à personne, vous fixez vous-même les objectifs que vous voulez atteindre chaque mois. Rien que du bonheur. Seulement, les indépendants n’ont pas de statut légal bien défini et cela peut leur faire perdre des contrats auprès de certains clients. Par contre, si vous décidez de vous faire porter, vous conserverez tous les avantages d’un employé indépendant avec en plus, un statut en bonne et due forme.

Le portage salarial a également un très grand avantage. Comme vous le savez, un indépendant ne bénéficie pas d’une sécurité sociale, ni même d’un fonds de retraite. Si vous décidez de vous faire porter, vous pourrez bénéficier de tous ces avantages, tout en restant indépendant bien sûr. Se faire porter c’est comme travailler pour une entreprise, avec vous aux commandes.

Connaitre la procedure pour mettre en vente un bien immobilier

Pour une raison ou une autre, vous devez mettre en vente votre bien immobilier ? Sachez que cela ne se fait pas au hasard. Il y a un certain nombre de procédures que vous devez connaitre et suivre. Le point. 

Contacter un expert immobilier

La première étape pour bien vendre votre bien immobilier est de contacter un expert immobilier. Tel est le cas par exemple de biensvendre.com. Bien plus qu’une simple plateforme sur laquelle poster vos annonces, c’est une agence avec des courtiers qui vous seront entre autres utiles pour l’estimation de la valeur vénale de votre bien. 

En effet, trouver le bon prix de vente est capital pour la réussite de votre démarche. Si vous surestimez, vous n’allez séduire aucun potentiel acheteur. Dans le cas contraire, vous allez perdre des milliers d’euros de bénéfice. D’où l’utilisation d’une méthode de calcul objectif pour trouver la bonne fourchette. Seuls les professionnels de l’immobilier pourront vous aider en ce sens. 

Faire faire tous les diagnostics qui s’imposent

C’est aujourd’hui illégal en France de proposer une annonce avec mention « DPE en cours ». Vous devez faire faire tous les diagnostics qui s’imposent sur votre bien avant même le dépôt de votre annonce de vente. 

Cela concerne non seulement le diagnostic de performance immobilier, mais également le diagnostic plomb, insectes et termites, amiantes, etc. Vous devez disposer de rapports venant des professionnels au moment de la visite afin de rassurer les potentiels investisseurs. Toutes ces démarches seront à vos frais. 

Réaliser des travaux est-il obligatoire ? 

Par contre, réaliser des travaux de rénovation n’est pas obligatoire. Vous pouvez vendre votre bien tel quel, en tenant compte des devis desdits chantiers dans le prix de vente de ce dernier. Pour dire simplement, si des travaux de remise aux normes sont à prévoir, vous devez faire baisser le prix de vente de votre appartement ou maison. 

Il convient toutefois de noter qu’une grande partie des acheteurs boudent les biens avec des travaux à faire depuis quelques années. Malgré leur prix attractif, ils font peur aux investisseurs à cause des délais de réalisation desdits chantiers et des vices que cela peut cacher. Pour vous qui manquez de temps et qui souhaitez vendre au plus vite, se lancer tout de même dans ces travaux ne serait donc pas du luxe. 

Proposer votre bien à la vente 

Ce n’est qu’après tout ceci que vous pouvez proposer réellement votre bien à la vente. Peaufinez votre annonce pour séduire le maximum de visiteur et de potentiels investisseurs que possible. Faites appel, de préférence, à une agence immobilière qui gèrera la mise en vente de votre bien : prospection, visite, négociation, etc. 

Si vous comptez engager une agence immobilière, optez pour un « mandat semi-exclusif de vente ». C’est le cas de la majorité des contrats entre les propriétaires vendeurs et des courtiers immobiliers. Cela vous permet de faire concurrence à votre agence en cherchant de votre côté des acheteurs potentiels, sans passer par une autre agence toutefois. Cela accélèrera les recherches et obligera votre prestataire à faire preuve d’un peu plus de professionnalisme. 

Bien choisir une agence de voyages

Le choix d’une destination de voyage n’est pas toujours aisé. Il faut tenir compte de plusieurs paramètres pour trouver l’endroit idéal afin de bien organiser son séjour. Pour ce faire, vous pouvez demander de l’aide à des professionnels qui travaillent dans les agences de voyages. Ils sont doués pour vous aider à trouver plusieurs destinations en fonction de votre budget. Voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir votre agence de voyages.

L’accessibilité des prix

Les coûts des différentes prestations d’une agence de voyages constituent un critère essentiel qui peut influencer sur le choix de l’agence. Pour bien choisir, comparer toujours les prix proposés par plusieurs agences de voyages. Pour de plus amples informations, voir cette page.

L’efficacité du service client

La mission de ce service est d’apporter des solutions ou des réponses aux préoccupations de la clientèle, durant toutes les étapes de préparation du voyage. Il est indispensable que le service client soit fonctionnel et joignable à tout moment.

 

Prenez en compte la renommée de l’agence de voyages

Pour connaître la réputation d’une agence de voyages, il suffit de faire des recherches. Sur internet, vous trouverez plusieurs avis des personnes ayant eu recours aux différents services de l’agence que vous avez choisie.

Une variété de choix des itinéraires

Vous devez choisir les itinéraires proposés par l’agence de voyages en fonction des objectifs de votre voyage. Si les offres de l’agence ne correspondent pas à vos objectifs, vous pouvez changer d’agence de voyages.

Le confort du voyage

Une fois à destination, les lieux d’hébergements et de restaurations prévues pour vous accueillis durant votre séjour doivent être confortables.

Faire un agrandissement de maison, les procédures

Quand on achète une maison, c’est souvent pour pouvoir y voir vivre sa petite famille. Nous avons envie de pouvoir réussir à fonder une famille et pouvoir être heureux. C’est un rêve commun qu’ont beaucoup de personnes. 

Cependant, lorsque l’on achète, nous ne pensons parfois pas aux nombreuses éventualités qui peuvent survenir. Par exemple un ou deux enfants supplémentaires, ou besoin de plus d’espace, tout simplement. C’est pourquoi, la maison peut devenir vite trop petite. La possibilité qui s’offre à vous, si vous ne souhaitez pas déménager, c’est d’agrandir votre maison. Mais comment faire ?

Avoir les bons matériaux pour pouvoir construire

Les matériaux que vous allez utiliser pour pouvoir construire votre nouvelle partie de votre maison, c’est très important. Il ne faut pas avoir de la mauvaise qualité, et bien évidemment ne pas se ruiner. Pour ma part, je vous conseille d’aller voir le site https://www.ciments-hoffmann.fr/ qui permet d’avoir du ciment écologique. Cela peut être effectivement un plus, quand vous allez vendre, d’avoir une partie de votre maison qui ne pollue pas. Je trouve donc que c’est une très bonne idée !

Demander le permis de construire à votre mairie

Vous ne pourrez pas commencer les travaux sans celui-ci. Votre mairie a le droit de refuser un agrandissement, même si votre terrain à la possibilité d’accueillir quelques mètres carrés en plus pour votre maison. En effet, cela peut déranger vos voisins, ou tout simplement la ville en elle-même. Si vous faites les travaux, sans avoir l’autorisation, sachez que vous pouvez très bien devoir casser cette partie, à vos frais si la mairie le demande. Ce qui n’est donc pas du tout économique pour vous. Il est donc préférable de s’assurer de la possibilité de faire des travaux, avant de commencer à acheter, et de commencer à pratiquer. Vous pourrez donc les faire de manière plus sereine !

Suivre les formalités pour l’achat de votre maison

Acheter une maison demande une étude de tous les offres qui sont disponibles pour vous. Il y a quelques procédures à suivre quand on se lance dans ce projet, voici les grandes lignes des étapes pour un achat maison.

Avant de conclure le contrat

Vous devrez déjà avoir une idée de l’endroit où vous voulez acheter cette maison. Ceci peut s’agir de votre lieu de naissance, de travail ou tout simplement parce que là-bas, le marché immobilier est convenable à votre budget. Néanmoins, vous avez plusieurs entités qui peuvent vous aider dans cet achat. Trouvez un bon partenaire financier qui ne vous demandera pas de rembourser deux fois, ou voir plus de ce que vous avez emprunté. Et ensuite de travailler avec un courtier immobilier qui va mettre vos profits en avance. Bien sûr, vous avez la possibilité de contacter directement une agence immobilière à proximité, sans oublier d’appeler un notaire.

Achat du logement avec un notaire

Le notaire est le responsable de vos biens, et que vous soyez célibataire, marié ou surtout en procédure de divorce, le projet d’achat d’une maison nécessite la présence du notaire. Celui-ci ne va pas considérer que cet achat se fait à deux parce que vous vous aimez, et peu importe qui paye. Il prendra en compte la source de l’argent, du comment va-t-on établir le partage de bien en cas de séparation du corps, de divorce ou un décès et surtout aux héritiers. Qui est le propriétaire ? C’est surtout le père de famille, mais il va falloir bien se mettre d’accord.

Enfin, acheter une maison est un rêve, mais il faut être dans les règles, et puis ne pas s’arrêter sur une seule maison au moins deux.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén