Comment créer un plan de maison comme un professionnel ?

Un projet de construction d’une maison ? Vous aimeriez créer et imaginer votre plan de maison vous-même ? Lisez notre article, nous allons vous faire connaître comment procéder.

Savoir ce que vous voulez…

Qu’est-ce que vous souhaitez pour votre maison ? Quelle est la quantité des pièces et la surface de chaque pièce ? Quel sera votre style architectural ? Il faut bien les déterminer pour pouvoir bien les mettre sur vos plans.

Par ailleurs, assurez-vous que votre projet de construction est en règles avec le projet de l’urbanisme. Une construction de maison ne se fait hélas pas au gré de vos envies. Des règles en rapport entre autres avec les façades des maisons ou l’aspect des fenêtres sont en vigueur dans certaines villes. Pour ne pas avoir une mauvaise surprise et en payer le prix fort, lisez attentivement le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et les différentes règles techniques associées. En outre, ne pas oublier votre plan de géomètre. Ce dernier comporte les limites et les points topographiques de votre terrain. Il vous donnera une idée sur la hauteur de votre projet en y traçant les obligations définies par le plan local d’urbanisme sur le terrain.

Si vous devez vous demander comment faire pour faire entrer votre (grande) maison à l’intérieur de vos plans. Sachez que de manière générale, sur papier, l’architecte, pour l’esquisse des maisons, utilise une échelle de 1/100è. C’est-à-dire : 1 mètre d’une maison sur terrain se présente en 1 centimètre sur le plan de construction.

Maintenant, vous y êtes ! Vous êtes sur le point de commencer à tracer votre plan de maison.

Dessinez d’abord les pièces principales directement sur votre plan du géomètre.

Si votre maison est en étage, commencez par le haut et descendez par niveau.

Les pièces positionnées, définissez ensuite les circulations. Pour bien les représenter, esquissez-les sur un autre plan avec les pièces afférentes. Sachez qu’à l’intérieur, une circulation doit dépasser le 0.09 mètre.

Enfin, donnez du volume à votre plan. Pour cela, vous pouvez vous tourner vers un logiciel d’aménagement. Il en existe gratuitement et très simple d’emploi sur le net, comme le logiciel d’aménagement Sweet Home https://www.sweethome3d.com qui permet de prévisualiser immédiatement les images de plans en version 2D en images version 3D. Pour votre information, ce logiciel est disponible également en application Java Web Start ou sous forme d’application intégrée dans une machine virtuelle Java.

Qu’en est-il des murs de façades ?

Dans la perspective d’une façade à l’image de ce que vous imaginez, vous devriez porter votre attention sur la position des murs et des ouvertures. Pensez à la bonne disposition des fenêtres pour que chaque pièce profite bien du soleil, si le PLU le permet bien évidemment.

Enfin, reprenez tous vos plans esquissés et faîtes, enfin, sur propre VOTRE plan de maison.

Si vous n’êtes pas convaincu du résultat : ne paniquez pas, recommencez ! En dernier recours, si jamais vous avez un doute sur votre plan, faîtes appel à un professionnel. Prendre un architecte a indéniablement un prix mais une simple erreur sur votre plan pourrait vous coûter plus cher.

Quelques détails à savoir sur l’assurance villégiature

La garantie villégiature figure souvent dans le contrat d’assurance habitation. On entend par villégiature un séjour de vacances dans le lieu de votre choix. L’assurance villégiature est par conséquent la couverture pour votre logement lors de vos vacances. En claire, une assurance villégiature offre une garantie de responsabilité civile villégiature. Ce dernier offre une couverture pour les dommages matériels que vous serrez susceptible de causer au logement ou encore à une tierce personne. Vous pouvez aussi ajouter d’autres garanties dans votre contrat. Ceci permet de bénéficier de plus de couverture.

Que couvre l’assurance villégiature ?

De manière générale, une assurance villégiature est déjà incluse dans le MRH ou contrat d’assurance multirisque habitation d’une résidence si celle-ci est votre résidence principale. Il est tout à fait possible que des assureurs n’offrent pas un contrat qui est spécifique pour les vacances. Vous pouvez dans ce cas effectuer une demande d’extensions de garanties. Bien sûr, il y aura des frais supplémentaires, mais vous serrez plus assuré. Il faut savoir que, en premier lieu, l’assurance villégiature vous offre une couverture sur votre site de vacances et une assurance de responsabilité civile. Entre autre, elle indemnisera les éventuels dommages (matériels ou physiques) que vous pourrez causer à des personnes ou à votre logement lors de vos vacances. La couverture est valable si le dommage est causé par vous, votre mari(e) et vos enfants, ainsi que par vos employés de maison tels que votre femme de ménage ou votre baby-sitter, vos animaux de compagnie et vos biens. Vous pouvez rajouter à cette garantie d’autres couvertures comme le vol, le frais d’interruption de votre séjour, la destruction des effets personnels vous appartenant, la garantie des objets qui sont emportés, …

L’assurance villégiature, obligatoire ou non pour une location de vacances ?

L’assurance villégiature n’est pas obligatoire lors de votre séjour en vacances. Mais le propriétaire de votre logement de vacances peut demander ou même exiger la souscription de l’assurance villégiature. Dans ce cas, ceci est annoncé dans le contrat de location. Ceci est précisé dans une clause dans ce contrat. En tout cas, même si le propriétaire ne l’exige pas, la souscription à ce type de contrat est vivement conseillée. Cela permet de passer de bonnes vos vacances. Vous pouvez être tranquille si un éventuel dégât arrive comme un incendie, un souci électrique ou autre.

Obtenir une attestation de responsabilité civile villégiature, comment faire ?

Pour obtenir votre attestation de responsabilité civile villégiature, il est nécessaire de s’adresser à un assureur. Effectuer votre demande en ligne depuis votre espace client sur le site de l’assureur est la démarche la plus facile. Dans le cas où votre contrat habitation comporte une garantie responsabilité civile villégiature, vous devez l’activer et effectuer une demande d’attestation avant le départ lorsque vous partez en vacances. L’attestation de responsabilité civile villégiature vous sera transmise par courrier sous 10 jours. Les informations que comportent cette attestation sont vos coordonnées si vous êtes le souscripteur, le numéro de votre contrat, votre adresse de logement lors de vos vacances et la période de la location.

Les meilleurs conseils pour acheter une maison

L’achat d’une maison est probablement le plus grand objectif de toute personne. Et c’est certainement l’un des plus difficiles. Toutefois, cette tâche est possible avec de l’organisation, de la persévérance et de la discipline. Il n’y a pas de recette magique pour acheter sa première propriété. Il suffit de suivre une série de conseils, de travailler dur et de s’en tenir à sa décision pour atteindre son objectif. Dans cet article, nous allons examiner ce que toute personne souhaitant acheter un logement doit savoir ou prendre en considération.

Soyez réaliste

Avant de vous lancer dans l’achat de votre première maison, vous devez fixer vos limites, c’est-à-dire savoir ce que vous pouvez et ne pouvez pas vous permettre. Celle-ci doit tenir compte de plusieurs facteurs, tels que vos revenus, vos dépenses et aussi les possibilités de crédit, au cas où vous en auriez besoin.

La plupart des gens ne peuvent pas se permettre d’acheter une maison sans l’aide d’un prêt immobilier. Gardez cela à l’esprit, mais en même temps, nous vous recommandons d’essayer d’économiser un capital considérable avant de demander un prêt, afin de disposer d’un coussin financier. Mais surtout, soyez réaliste. Par ailleurs, en choisissant ce promoteur à Annecy vous éliminez vos doutes.

La plupart des banques prêtent 80 % de la valeur du bien, certaines allant jusqu’à 90 %. Vous devez donc prendre en compte ces 20 % de la base (épargne antérieure) avant de demander le prêt, et ces 20 % et votre capacité à les épargner dépendent également de la valeur du bien.

Analyser les crédits

Compte tenu des montants élevés impliqués dans l’achat de maisons, il est très probable que vous ayez besoin d’un prêt. Si c’est le cas, il est nécessaire de connaître tous les points que la banque établit, comme les intérêts, les modalités de paiement et aussi le montant total que vous paierez et les quotes-parts mensuelles (dividende). Vous pouvez comparer différents prêts immobiliers en utilisant un indicateur qui devrait être visible dans chaque simulation de prêt immobilier fournie par une banque. Ne demandez jamais un prêt que vous ne pouvez pas rembourser. Dans ce cas, il peut être préférable de réunir plus d’argent par vous-même sur une plus longue période.

Comme nous l’avons déjà dit, chaque banque présente ses propres options. Il est conseillé de visiter plusieurs endroits avant de choisir une option particulière.

L’emplacement

Pour analyser ce critère, vous devez prendre en considération non seulement la proximité des transports publics, mais aussi le temps qu’il vous faudrait pour vous rendre dans votre environnement : travail, maison des parents, amis, loisirs. Bien sûr, il est toujours important de valoriser le fait qu’elle dispose de bons transports publics par bus et surtout métro, et qu’elle est bien communiquée par la route.

Discipline

Comme pour tout objectif que vous vous fixez, la discipline est l’un des facteurs les plus importants. Lorsque vous vous fixez des objectifs aussi ambitieux, vous devez renoncer à de nombreux plaisirs momentanés. Après avoir assumé la responsabilité de l’achat d’une maison, il est nécessaire de respecter les paiements et d’être discipliné.

N’oubliez pas que les paiements ne sont pas perpétuels. Assumez cette responsabilité en vous disant qu’après un certain temps, vous finirez de payer votre propre maison. Essayez de vous fixer des objectifs d’épargne mensuels et réservez une partie de vos revenus mensuels à l’épargne. N’oubliez pas que vous pouvez augmenter le montant de votre épargne en l’investissant dans des dépôts à terme ou des fonds communs de placement, entre autres options.

Faites une liste de vos dépenses et des possibilités d’économies

L’organisation est essentielle pour réaliser l’achat d’un bien immobilier. Il est recommandé de préméditer chaque dépense et d’établir une liste de l’argent que vous dépenserez à chaque fin. Par exemple, vous pourriez consacrer 50% de votre salaire au loyer, à la nourriture, aux services publics et aux autres dépenses nécessaires, 20% pourraient être utilisés pour les produits de première nécessité, et enfin les 30% restants iraient aux paiements du prêt/achat de la maison. Faites des économies avant l’achat.

Il est clair que ce qui précède n’est qu’un exemple. Mais s’aligner sur un régime d’épargne est le plus recommandé pour ce type de grands objectifs. Il est important d’établir votre plan de dépenses et de le suivre de manière disciplinée.

Vendre les objets que vous n’utilisez pas

La vente d’un ou deux objets personnels que vous n’utilisez plus vous permettra de réunir plus de capitaux pour votre ménage. Vous ne le savez peut-être pas, mais de nombreux objets du quotidien ont encore une valeur marchande. Et ils représentent un revenu supplémentaire à mettre dans l’achat de votre maison.

Cette liste comprend certainement les appareils électroniques, les instruments de musique que vous n’utilisez pas ou tout autre article ayant une valeur marchande. Publiez tout sur n’importe quelle plateforme de vente et économisez ou investissez cet argent pour qu’il augmente avec le temps.

Habitat conventionné et non conventionné: comment faire la différence ?

Les logements se ressemblent peut-être, mais ne se valent pas. Les propriétaires ne sont pas soumis aux mêmes conditions légales selon plusieurs critères. Une personne peut alors profiter de conditions différentes lorsqu’elle devient locataire. La location se fera en suivant des règles particulières selon le cas. Le propriétaire a le choix entre plusieurs options pour le loyer afin de profiter de certains avantages.

Distinction entre logement conventionné et non conventionné

Un logement est dit conventionné lorsque son propriétaire a choisi d’entrer en partenariat avec l’État. Cela est possible en passant soit par ANAH soit par l’APL et en signant une convention. Dans chaque cas, les conditions et les avantages tirés par le propriétaire diffèrent. Cela permet de faire profiter d’un logement social les personnes de faibles ressources. Le locataire ne sent pas vraiment la différence. Dans les deux cas, il lui est toujours permis de profiter des aides personnalisées au logement (APL) dans le cadre social.

La convention implique deux choses: le logement ainsi soumis à convention ne peut être cédé qu’à des locataires à faibles ressources et ne doit pas dépasser un montant (loyer) plafond. Les conditions sont définies suivant la situation géographique du bien, la composition du ménage, etc. Cela représente un avantage indéniable pour les étudiants. En respectant ces conditions, le propriétaire pourra bénéficier de certaines allocations. Elles prennent généralement la forme de déductions fiscales.

Un logement non conventionné par conséquent n’est pas soumis à un contrat avec l’État, donc pas de loyer plafond. Le bailleur n’est donc pas obligé de respecter les limitations de plafonds pour le montant des loyers. Dans ce cas, il ne profite pas de l’allocation. Les logements conventionnés représentent un réel atout autant pour le propriétaire que le locataire. Si les exigences incombent surtout aux propriétaires, les locataires verront leurs formalités changer selon le type de logement rencontré. Le loyer restera abordable.

Conséquences pour le bailleur

Le bailleur/propriétaire conventionné devra respecter plusieurs engagements afin de bénéficier de son allocation et des autres avantages de la convention. Bien entendu le l’habitat doit être parfaitement décent, car des contrôles sont prévus à cet effet. Un bailleur non conventionné n’est pas soumis à ces obligations et n’a droit à aucune allocation de ce genre.

Convention ANAH

Sa location devra être disponible au moins 6 années consécutives. Dans le cas où la convention comprend des travaux, il faut respecter 9 ans.

Convention APL

Selon la nature du prêt souscrit, une convention APL peut durer entre 9 et 15 ans. Elle reconduite automatiquement à chaque échéance de 3 ans. Pour une rupture, une démarche spécifique est exigée.

Conséquences pour le locataire

Les aides à location (pour les étudiants en particulier) sont sous la forme d’APL ou d’ALS, mais il existe aussi des allocations de logement familiales. Elles sont soumises à conditions et selon le type de location. Une même personne ne peut pas profiter de toutes les aides à la fois. Un locataire de logement non conventionné peut demander une ALS s’il en remplit les conditions.

Maroc : achat de maisons et villas à Tanger

Au niveau mondial, Tanger, pour plusieurs raisons, est un lieu célèbre. Cette ville est située à seulement 5 km de l’Espagne, à l’extrémité ouest du Rift et de l’autre côté du détroit de Gibraltar. Au Maroc, dans quelques grandes villes, les propriétés sont disponibles, comparativement aux places fortes en Europe, à moitié prix comme l’Espagne ou la France. Les investisseurs sont attirés par les prix très abordables des biens immobiliers à Tanger. Mais pourquoi investir dans cette ville ? Quel est le bon quartier à investir à Tanger ? Pourquoi recourir au service d’une agence immobilière à Tanger ?

Pourquoi investir à Tanger ?

Avec l’Espagne continentale, la proximité de la ville de Tanger est la raison principale qui poussent les bailleurs de grands terroirs européens à choisir d’investir dans les maisons et villas à Tanger. À l’aide de son endroit spécifique, ce voisinage simplifie grandement les trajets des bailleurs potentiels.

Il faut souligner que la ville de Tanger se situe dans le même créneau horaire que le Royaume-Uni, qui permet de mieux communiquer avec l’Europe. Avec la mise en place d’une zone d’échange libre à Tanger, les placements étrangers ont considérablement augmenté.

Quelques analystes immobiliers ont déjà nommé la ville « New Dubaï ». Avec l’engagement de plusieurs grands projets, Tanger sera sans aucun doute le siège parmi les plus importants ports commerciaux d’Afrique du Nord et du centre. Elle est très riche au niveau culturel. D’ailleurs, grâce à cette divergence culturelle, Tanger est un endroit qui offre de grandes possibilités de rendement du capital investi.

Cette ville est un endroit qui est maintenant célèbre pour ses appartements et complexes d’hôtels. Tanger reçoit un nombre croissant de vacanciers de nombreux pays à l’aide de son accès rapide depuis l’Europe. Il existe un programme de développement qui comprend la construction d’un tunnel reliant l’Espagne et l’Afrique du Nord. Il est tout à fait sûr de dire qu’après la mise en œuvre du programme, les prix de l’immobilier augmenteront à des niveaux incroyables.

Quel est le meilleur quartier de Tanger ?

Ces dernières années, Tanger est devenue populaire auprès des émigrants, dont beaucoup se sont installés près de la ville. La Médina propose le dédale d’allées colorées parsemées de boutiques de charme et d’hôtels particuliers, au patrimoine historique particulier. Dans la Médina, beaucoup de commerces traditionnels, restaurants et cafés incitent les visiteurs durant l’année.

Merchan est aussi un quartier calme et chic qui attire une large population et se considère comme un très bon endroit où vivre. C’est une valeur de premier ordre sur l’immobilier de Detroit, où les propriétés sont à des prix élevés, moyens et très recherchés.

Pourquoi faire appel à un agent immobilier à Tanger ?

À Tanger, prendre les conseils d’une agence immobilière est la bonne approche pour toute personne à la recherche d’un bien immobilier. Ainsi, vous bénéficiez d’un interlocuteur de confiance et compétent qui vous guidera dans vos options et processus administratifs. Un professionnel de l’immobilier est quelqu’un qui connaît la location, la vente et l’achat de biens immobiliers. Il est essentiel de vérifier quels sont les principaux avantages à faire appel à ce type de professionnel pour acheter votre bien. De plus, ils sont chargés d’effectuer des démarches administratives. Les agents immobiliers vous simplifient la vie en vous proposant différents services.

Les avantages d’investir dans un Riad au Maroc

Vous êtes à la recherche d’un nouveau projet à l’étranger ? Si les aventures ne vous font pas peur, investir dans un Riad au Maroc, comme à Marrakech, peut être une excellente idée. En effet, ces impressionnantes architectures sont de vraies tendances sur le marché immobilier. Pour plusieurs raisons, vous pourrez en faire votre résidence ou le louer aux nombreux voyageurs qui visitent la ville rouge.

Le marché immobilier y est favorable

À Marrakech ou dans d’autres villes marocaines, le marché de l’immobilier est en pleine croissance. De nouveaux projets de luxe, bon marché ou industriel ne cessent de naître toutes les semaines. Au même titre que les habitations haut de gamme, ou encore les parcours de golf, les Riad attirent de plus en plus d’investisseurs. Sans compter que ces dernières années, les infrastructures s’orientent vers une tendance plus moderne. En effet, des travaux importants sont réalisés, comme l’installation de l’eau, de l’électricité, des lignes téléphoniques ainsi que de l’Internet haut débit. La rénovation des routes fait aussi qu’elles sont aujourd’hui plus sûres et plus étendues.

Si vous souhaitez louer ou acheter un Riad au Maroc, visitez https://real-estate-morocco.com/.

Marrakech, une zone très attrayante

Le fait est que Marrakech est un ancien royaume impérial. Au fil des années, il a su garder son charme unique. Actuellement, avec sa médina longée de jardins et de mosquées, la « Perle du Sud » est un haut lieu économique. Cette fameuse ville marocaine se démarque par son dynamisme à toute heure de la journée et de la nuit, mais aussi par ses souks très animés où se rencontrent toutes les formes artistiques.

N’en déplaise aux déconvenues économiques et sociales, la ville a su garder son style architectural oriental. Offrant un climat tout à fait plaisant, Marrakech abrite des beautés culturelles comme ses remparts ou encore sa palmeraie. Un endroit qui, à travers son histoire, combine à la perfection les traditions, ainsi que la modernité.

Il est à noter que la superficie de cette ville fait le double de celle de Paris. Et pourtant, sa population est doublement inférieure. Marrakech est donc vaste, mais elle est encore loin des affres de la surpopulation.

Une destination touristique en pleine expansion

En termes de tourisme, la « Perle du Sud » est une région particulièrement ensoleillée et abordable, surtout pendant les périodes hors saison, mais aussi les week-ends. La médina est un impressionnant joyau à l’aspect moyenâgeux. Celle-ci est dotée de magnifiques boutiques valorisant la richesse culturelle locale via l’artisanat. D’ailleurs, c’est l’une des raisons justifiant le fait selon lequel, la ville attire une myriade de visiteurs tous les ans.

À noter également que Marrakech a gagné le concours de la meilleure destination internationale du tourisme. Les manifestations sportives et culturelles sont incontournables. C’est notamment le cas des tournois internationaux de golf, des festivals du FIFM ou encore des expositions d’art.

Le nombre important de la clientèle constitue une excellente raison d’effectuer des investissements au Maroc, et notamment à Marrakech. En effet, les locaux, tout comme les étudiants ou les étrangers, sont tous intéressés par un Riad. D’ailleurs, la ville figure parmi les meilleures zones universitaires marocaines. De ce fait, acheter un Riad au Maroc constitue une opportunité que vous pouvez saisir en toute sérénité.

Maintenant que vous connaissez les avantages d’investir dans un Riad au Maroc, il ne vous reste plus qu’à trouver celui qui convient à vos besoins !

Conseils sur comment eliminer les nids d’abeille

Que vous soyez allergique aux abeilles ou aux guêpes, ou que vous souhaitiez simplement éviter le danger d’une piqûre douloureuse, vous pouvez apprendre à les tenir éloignés de vous grâce à quelques astuces simples. Il vaut la peine de les connaître pour éviter des incidents désagréables avec eux. Voici quelques-unes des façons dont vous pouvez repousser les guêpes et les abeilles :

Répulsifs naturels

Un bon moyen d’éviter d’être piqué par les abeilles est d’utiliser des répulsifs naturels contre les guêpes et les abeilles à forte odeur, notamment les huiles essentielles d’herbe à chat. Cependant, ne l’utilisez jamais sur des enfants de moins de 3 ans, car il pourrait provoquer une irritation de la peau.

Si vous préférez les produits commerciaux, vous devez savoir que seuls certains répulsifs professionnels utilisés en apiculture sont efficaces.

Cependant, le meilleur conseil que l’on puisse vous donner est la prévention. Si vous vous trouvez dans une zone susceptible d’accueillir des abeilles, gardez un œil sur les bourdonnements et essayez de tenir vos animaux en laisse pour qu’ils ne se retrouvent pas près d’une ruche. Essayez également de porter des vêtements de couleur claire, qui ne sont pas perçus comme une menace par ces insectes. Cela garantit entièrement votre sécurité. 

Les garder loin de vous

Si vous voulez profiter d’une soirée paisible dans le jardin sans avoir à vous soucier des abeilles et des guêpes, il est préférable de les éloigner de la zone où vous faites de la fumée. Les bougies sont un excellent moyen d’y parvenir.

Une autre odeur que les abeilles détestent est celle de la naphtaline. Vous pouvez en faire de petits sacs à mailles et les placer dans la zone que vous ne voulez pas qu’ils approchent.

Des plantes

Parmi les autres remèdes naturels, citons l’utilisation de plantes aromatiques très répandues dans la gastronomie : le basilic et le laurier. Une autre astuce pour éviter les guêpes et les moustiques dans le jardin est de cultiver des fleurs comme le jasmin ou la lavande car, avec leur arôme, elles contribuent à faire fuir les insectes gênants et servent de bon élément décoratif.

Comment éviter les ruches et les nids

La pire chose à faire est de laisser des abeilles ou des guêpes installer une ruche près de votre maison. Pour ce faire, il est important d’éviter de laisser des restes de nourriture à leur portée et de couvrir toutes les sources d’eau possibles, comme les piscines ou les systèmes d’irrigation. Vous pouvez également ajouter du vinaigre à de petits récipients d’eau extérieurs.

Bien entendu, il est impératif de boucher tous les trous visibles à l’extérieur de votre maison qui pourraient abriter une ruche. Si vous devez enlever une ruche existante, il est préférable de faire appel à un spécialiste de l’enlèvement des ruches ou à un apiculteur prêt à s’en occuper.

Dans le cas d’un nid de guêpes, la procédure à suivre est plus simple. Contrairement aux abeilles, les guêpes ne contribuent pas au développement et au maintien de notre écosystème.

Comment rester independant tout en beneficiant des avantages des salaries normaux?

Vous êtes un indépendant qui exerce dans le monde de l’immobilier. Vous voulez avoir un statut de salarié comme tous vos amis, mais en même temps vous voulez garder votre liberté et votre propre rythme a votre travail. C’est-à-dire pas d’employeur ni d’horaire de travail fixe. Nous avons trouvé une solution pour vous : le portage salarial. Le portage salarial commence à toucher de plus en plus de secteurs d’activité, dont l’immobilier. À travers cet article, nous allons vous aider à comprendre le principe de fonctionnement du portage salarial immobilier et comment s’y prendre pour se faire porter.

Portage salarial immobilier, vers qui doit-on se tourner ?

Le portage salarial commence à séduire de plus en plus de professionnels indépendants opérant dans le secteur de l’immobilier. Que vous soyez un négociateur, un mandataire ou encore un vendeur de biens immobiliers, vous voulez travailler pour votre propre compte, mais gagner un salaire mensuel avec tous les avantages qui vont avec, le portage salarial immobilier est fait pour vous. Pour en savoir davantage sur ce secteur d’activité alléchant, vous pouvez consulter le page d’homo partagé, via le lien précédent.

Immo Portage est une société de portage salarial qui exerce dans le domaine de l’immobilier. C’est l’une des plus célèbres, surtout dans la région de la Haute-Garonne et ses alentours. Immo Portage propose une relation tripartite simple aux agents immobiliers indépendants. Immo Portage recherche des contrats auprès d’agences immobilières puis délègue la mission aux indépendants qui font partie de leur réseau. Dans ce cas, vous n’avez pas à rendre compte directement à l’agence immobilière, puisque ce n’est pas votre employeur.

Immo Portage possède les frais d’honoraires les plus bas sur le marché, avec seulement 7%. Ils ne prélèvent pas de grosses commissions sur les agents indépendants. Avec Immo Portage, c’est comme si vous payer à moindre prix une agence pour vous trouver des contrats et que cette agence vous devra en plus vous payer un salaire mensuel pour cela. Immo Portage jouera le parfait intermédiaire entre vous et les agences immobilières. Pas de réveil matinal, ni de contrainte à votre travail, mais salaire et avantages à la fin du mois garantis.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Travailler pour son propre compte est quelque chose de vraiment agréable et avantageux. Tout d’abord, vous n’avez de comptes à rendre à personne, vous fixez vous-même les objectifs que vous voulez atteindre chaque mois. Rien que du bonheur. Seulement, les indépendants n’ont pas de statut légal bien défini et cela peut leur faire perdre des contrats auprès de certains clients. Par contre, si vous décidez de vous faire porter, vous conserverez tous les avantages d’un employé indépendant avec en plus, un statut en bonne et due forme.

Le portage salarial a également un très grand avantage. Comme vous le savez, un indépendant ne bénéficie pas d’une sécurité sociale, ni même d’un fonds de retraite. Si vous décidez de vous faire porter, vous pourrez bénéficier de tous ces avantages, tout en restant indépendant bien sûr. Se faire porter c’est comme travailler pour une entreprise, avec vous aux commandes.

Connaitre la procedure pour mettre en vente un bien immobilier

Pour une raison ou une autre, vous devez mettre en vente votre bien immobilier ? Sachez que cela ne se fait pas au hasard. Il y a un certain nombre de procédures que vous devez connaitre et suivre. Le point. 

Contacter un expert immobilier

La première étape pour bien vendre votre bien immobilier est de contacter un expert immobilier. Tel est le cas par exemple de biensvendre.com. Bien plus qu’une simple plateforme sur laquelle poster vos annonces, c’est une agence avec des courtiers qui vous seront entre autres utiles pour l’estimation de la valeur vénale de votre bien. 

En effet, trouver le bon prix de vente est capital pour la réussite de votre démarche. Si vous surestimez, vous n’allez séduire aucun potentiel acheteur. Dans le cas contraire, vous allez perdre des milliers d’euros de bénéfice. D’où l’utilisation d’une méthode de calcul objectif pour trouver la bonne fourchette. Seuls les professionnels de l’immobilier pourront vous aider en ce sens. 

Faire faire tous les diagnostics qui s’imposent

C’est aujourd’hui illégal en France de proposer une annonce avec mention « DPE en cours ». Vous devez faire faire tous les diagnostics qui s’imposent sur votre bien avant même le dépôt de votre annonce de vente. 

Cela concerne non seulement le diagnostic de performance immobilier, mais également le diagnostic plomb, insectes et termites, amiantes, etc. Vous devez disposer de rapports venant des professionnels au moment de la visite afin de rassurer les potentiels investisseurs. Toutes ces démarches seront à vos frais. 

Réaliser des travaux est-il obligatoire ? 

Par contre, réaliser des travaux de rénovation n’est pas obligatoire. Vous pouvez vendre votre bien tel quel, en tenant compte des devis desdits chantiers dans le prix de vente de ce dernier. Pour dire simplement, si des travaux de remise aux normes sont à prévoir, vous devez faire baisser le prix de vente de votre appartement ou maison. 

Il convient toutefois de noter qu’une grande partie des acheteurs boudent les biens avec des travaux à faire depuis quelques années. Malgré leur prix attractif, ils font peur aux investisseurs à cause des délais de réalisation desdits chantiers et des vices que cela peut cacher. Pour vous qui manquez de temps et qui souhaitez vendre au plus vite, se lancer tout de même dans ces travaux ne serait donc pas du luxe. 

Proposer votre bien à la vente 

Ce n’est qu’après tout ceci que vous pouvez proposer réellement votre bien à la vente. Peaufinez votre annonce pour séduire le maximum de visiteur et de potentiels investisseurs que possible. Faites appel, de préférence, à une agence immobilière qui gèrera la mise en vente de votre bien : prospection, visite, négociation, etc. 

Si vous comptez engager une agence immobilière, optez pour un « mandat semi-exclusif de vente ». C’est le cas de la majorité des contrats entre les propriétaires vendeurs et des courtiers immobiliers. Cela vous permet de faire concurrence à votre agence en cherchant de votre côté des acheteurs potentiels, sans passer par une autre agence toutefois. Cela accélèrera les recherches et obligera votre prestataire à faire preuve d’un peu plus de professionnalisme. 

Diagnostics immobiliers : les points essentiels

L’immobilier constitue un investissement particulièrement intéressant. À la vente, il permet d’obtenir une certaine plus-value. À la location, il permet de recevoir des revenus de manière régulière. Il faut savoir qu’à la vente ou à la location, il est nécessaire de passer par certaines procédures obligatoires. Le fait de ne pas réaliser l’une d’entre elles peut entrainer des sanctions comme la résiliation du contrat correspondant. Parmi ces procédures obligatoires figure les diagnostics immobiliers. Découvrez alors ci-dessous quelques points à retenir à propos de ces derniers.

Quid du responsable de leur réalisation ?

La première question qui se pose est de savoir le premier responsable : l’acheteur, le locataire ou le vendeur ou le bailleur. D’après les textes en vigueur, l’initiative des diagnostics appartient au propriétaire. Il doit alors trouver la liste des diagnostics réglementaires pour son bien qui sont ainsi intégralement à sa charge. Il est à noter que les résultats des diagnostics doivent être consignés dans le Dossier de Diagnostic Technique. Ce dossier fait partie des pièces requises pour la vente ou la location au même titre que le contrat.

De manière générale, le propriétaire doit réaliser les diagnostics le moins tard possible. Ils doivent être déjà faits au moment de la mise en vente ou à la location. De cette façon, le futur acquéreur ou locataire  détient les informations pertinentes dont il a besoin pour prendre sa décision (état général, état des installations, consommation d’énergie). Ainsi, la procédure a pour principal objectif de protéger les intérêts de l’acheteur et du locataire.  

Quels sont les différents types de vérification ?

Différents types de diagnostics existent selon la nature de la transaction (vente ou bail), le type de bien immobilier, la localisation du bien ou encore la date de construction. Dans un premier temps, vous avez le diagnostic amiante destiné à vérifier la présence d’amiantes qui est une substance toxique. Il concerne les constructions réalisées avant 1997 dans la mesure où cette matière a été interdite depuis ladite année.

Par ailleurs, il y a le diagnostic de performance énergétique destiné à mesurer la consommation en énergie. Il sert également à mesurer l’émission de gaz toxiques émis par le logement notamment à cause des enjeux environnementaux. Il concerne alors le dispositif de chauffage, la qualité de l’isolation ou encore les matières de fabrication utilisées.

Sinon, vous avez également la vérification du niveau de plomb ayant pour objectif la protection de la santé des occupants. Des contrôles sur l’état des installations électriques et de gaz doivent aussi être réalisés. Enfin, des contrôles sur l’état des risques et de pollution peuvent être obligatoires dans certains lieux spécifiques.

Qui peut réaliser la vérification ?

Seule l’initiative des diagnostics du bien appartient au propriétaire. Le plus souvent, la réalisation proprement est du ressort de professionnels certifiés. D’ailleurs, les textes en vigueur exigent leur réalisation par ces derniers. De cette manière, vous être sûrs de bénéficier de diagnostics impartiaux et acceptables. Il est à noter que ces professionnels peuvent travailler au sein d’une agence ou de manière indépendante.

Quelles sanctions en cas de défaut de réalisation ?

Le vendeur ou le bailleur peut se voir prononcer une amende ou être emprisonné en cas de défaut de réalisation. Il en est également de même en cas de dossier incomplet ou comprenant des informations qui ne sont pas vraies.  

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén