Agent immobilier

Le métier d’agent immobilier se caractérise par différents facteurs positifs et négatifs

Si vous n’êtes pas doué pour le marketing, la vente et la négociation, ou si vous n’êtes pas organisé, ou si vous avez la peau fine, vous aurez beaucoup de mal à trouver un emploi dans l’immobilier.

Il y en a qui se disent souvent : “J’adore chercher une maison, alors je pense que je serai un bon agent immobilier”. Cela n’a absolument rien à voir. C’est comme dire “Je pense que les hommes sont beaux, alors je suis sûre que je serai une bonne épouse”. Il y a un peu plus que cela. Ce n’est certainement pas un travail glamour que l’on voit sur certaines chaînes de télévision mais au moins ça paie les factures.

Quelques aspects concernant ce métier pour les futurs agents

Agent immobilier

  • 100% de commission, pas de revenu garanti
  • Faire face à de nombreuses personnalités différentes et toutes soumises au stress.
  • Le travail n’est pas cohérent tant que vous n’avez pas une large clientèle qui vous réfère.
  • Vous êtes complètement dépendant de l’économie générale et de la confiance des consommateurs. Si les gens ne sont pas heureux, ils restent là où ils sont…
  • C’est très cher.
  • Vous devez être vraiment bon en marketing, en vente et en négociation.
  • Vous devez avoir des capacités d’organisation impressionnantes.
  • À l’occasion, vous rencontrerez des étrangers dans des endroits que vous ne connaissez pas.
  • Vous travaillez dans l’espoir que quelqu’un achètera ou vendra avec vous.
  • Les horaires de travail sont irréguliers, vous pouvez travailler 12 heures par jour pendant 3 semaines, et votre téléphone ne sonne pas pendant une semaine entière.
achat immobilier

Comment déterminer les possibilités de négociation sur le prix d’un bien immobilier?

La recherche d’un bien immobilier à vendre peut quelques fois se montrer longue, car rien de ce que vous trouvez ne vous convient, jusqu’au jour où vous tomber sur cette annonce qui fait fondre littéralement. Seul blocus, le prix qui est trop élevé pour vous. Alors, puisque vous y tenez tant, nous vous donnerons dans la suite de cet article quelques armes infaillibles pour pouvoir négocier. En fait, certains prix même très élevés ne se négocient pas, et voici l’occasion pour vous de savoir si c’est aussi le cas pour ce logement que vous désirez tant acquérir.

achat immobilier

Les signes à détecter

Une maison ou un appartement surtaxé, est celle qui est au dessus du prix du marché. Voilà la première chose à rechercher, car pour chaque pays et ville, il y aune prix du marché fixe selon la demande, et l’offre. Ensuite, il est possible d’entrer en négociation avec votre bailleur si en vous renseignant un peu plus, vous constatez qu’il est mis en vente depuis plus de trois mois déjà. c’est la preuve que le propriétaire a lui aussi hâte de vendre, et peut donc entrer en négociation. Un autre signe, c’est la présence des défauts de construction ou d’usure. Vous devrez donc évaluer les dépenses et porter cela comme arguent pour baisser le montant de la vente. Vous pourrez aussi négocié si le logement en question a besoin d’être rénové pour vous permettre de vivre de façon sécurisée et confortable. Les charges de copropriété aussi doivent être analyser, et d’ailleurs il faut toujours lire le rapport du diagnostic immobilier avant l’achat.

Suivre les formalités pour l’achat de votre maison

Acheter une maison demande une étude de tous les offres qui sont disponibles pour vous. Il y a quelques procédures à suivre quand on se lance dans ce projet, voici les grandes lignes des étapes pour un achat maison.

Avant de conclure le contrat

Vous devrez déjà avoir une idée de l’endroit où vous voulez acheter cette maison. Ceci peut s’agir de votre lieu de naissance, de travail ou tout simplement parce que là-bas, le marché immobilier est convenable à votre budget. Néanmoins, vous avez plusieurs entités qui peuvent vous aider dans cet achat. Trouvez un bon partenaire financier qui ne vous demandera pas de rembourser deux fois, ou voir plus de ce que vous avez emprunté. Et ensuite de travailler avec un courtier immobilier qui va mettre vos profits en avance. Bien sûr, vous avez la possibilité de contacter directement une agence immobilière à proximité, sans oublier d’appeler un notaire.

Achat du logement avec un notaire

Le notaire est le responsable de vos biens, et que vous soyez célibataire, marié ou surtout en procédure de divorce, le projet d’achat d’une maison nécessite la présence du notaire. Celui-ci ne va pas considérer que cet achat se fait à deux parce que vous vous aimez, et peu importe qui paye. Il prendra en compte la source de l’argent, du comment va-t-on établir le partage de bien en cas de séparation du corps, de divorce ou un décès et surtout aux héritiers. Qui est le propriétaire ? C’est surtout le père de famille, mais il va falloir bien se mettre d’accord.

Enfin, acheter une maison est un rêve, mais il faut être dans les règles, et puis ne pas s’arrêter sur une seule maison au moins deux.

contrats

Comment reconnaitre un bail commercial?

Le bail commercial est un contrat de location entre un propriétaire et un locataire pour un local à des fins commerciales. Tout le monde peut louer un local pour y pratiquer une activité lucrative. Tout comme le bail de logement, il faut signer un contrat pour le bail commercial, à la seule différence que les clauses du bail commercial sont très différentes et obéit aux normes légales contenues dans le Code du commerce.

Les caractéristiques d’un local commercial

Le contrat de bail: c’est un document signé par le locataire et le proprio, qui donne à chacun de jouir pleinement du local aux fins qui lui sont assignées. Il comprend le montant du bail, sa durée.

Le local: il peut s’agir d’une petit espace ou d’un bâtiment tout entier, toujours est -il que l’activité doit être commerciale. Ce lieu doit pouvoir recevoir les clients du preneur, c’est le lieu où toutes les transactions peuvent se faire en vue de développer l’activité du locataire.

L’immatriculation: le locataire, pour lancer ses activités doit être inscrit dans le registre du commerce. Même si elle n’est pas demandée pour la signature du contrat de bail, il permet au commerçant de bénéficier des protections dues à son statut de commerçant.

Le fonds de commerce: il s’agit du matériel avec lequel le locataire compte lancer son activité. Les produits, marchandises, mobiliers, le droit au bail, tout doit être pris en compte dans le bail commercial.

Ce sont ces différentes conditions qui font de ce bail un bail commercial.

Page 2 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén